ASSOCIATION FENVAC - 81 Avenue de Villiers - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Vie des associations

Communiqué de Presse : Attentat de Ouagadougou, hommage rendu aux Invalides, lundi 15 janvier 2018, deux ans après, jour pour jour

15/01/2018

Lundi 15 janvier prochain, cela fera exactement deux ans, jour pour jour, que quatre ressortissants français ont trouvé la mort à Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso, victimes d’un attentat terroriste faisant 30 personnes décédées et 150 blessées, de toutes nationalités.

Un hommage leur sera rendu au pied de la Statue de la Parole Portée, à 14 heures 30, dans le jardin des Invalides. Dans le même temps, une gerbe sera déposée sur les lieux mêmes de l’attentat, à Ouagadougou.

Ces deux commémorations ne doivent pas occulter la légitime attente de réponses pour les familles et, d’une manière générale, pour les français :

-  Deux ans après cet attentat, comment a avancé l’enquête ?
-  Deux ans après cet attentat, comment s’est-il effectivement déroulé ?
-  Deux ans après cet attentat, avait-on des informations sur son caractère imminent ?
-  Deux ans après cet attentat, qui a-t-on interpellé ?

Nous, AVAO, Association des Victimes des Attentats de Ouagadougou, et membre au sein de la FENVAC, agissons au quotidien pour apporter tout le soutien moral et administratif nécessaires, aider pour la quête de la vérité et perpétuer la mémoire des proches.

Nous déplorons que lors de sa visite à Ouagadougou, le 29 novembre dernier, Monsieur le Président de la République n’ait pas eu un mot pour ces français morts à l’étranger. Occasion qui aurait pu être saisie pour faire un point sur cette tuerie, hors de notre sol. Et notamment dans quelles conditions ces français morts, à l’étranger, ont été traités sur place.

Monsieur Maverick TOUATI, Président de AVAO déclare, « Force est de constater que l’éloignement ne nous permet pas d’avoir accès, comme nous en avons le droit, à l’information. Avec cela autant de douleur supplémentaire pour les familles »

Monsieur Pierre-Etienne DENIS, Président de la FENVAC ajoute, « Je ne doute pas que les autorités françaises ont bien pris la mesure de cette souffrance récurrente pour chaque famille de victimes. Il faut bien comprendre que la vérité, la connaissance des derniers instants, la reconnaissance portée aux morts et aux blessés et à leur famille, la conservation de la mémoire des événements dans un monde qui oublie vite aident à cheminer vers la résilience »

Nous souhaitons que ces deux hommages rendus lundi 15 janvier, soient l’occasion de mettre la lumière sur ces questions, et lever ainsi ce sentiment d’indifférence qui, aujourd’hui encore, nous habite cruellement.

CONTACT PRESSE
Pour AVAO : Maverick TOUATI 06 88 49 40 68
Pour la FENVAC : Eric de Lambert 06 25 29 06 58